Ressources

Cycle 1 : Rêve de villes

Objectifs pédagogiques

  • Utiliser un gabarit
  • Occuper et organiser un espace proposé (notions de premier et second plans)
  • Tirer parti des ressources expressives d'un procédé
  • Réaliser une oeuvre originale

Compétences requises

  • Adapter son geste à un outil scipteur
  • Réaliser une composition selon un désir d'expression
  • Expliquer ses choix

Suggestions de matériel

  • Feuille de papier blanc cartonné (format A3)
  • Fomres géométriques en plastique ou en bois de tailles variées (type bloc logiques)
  • Crayon graphite gros module type gamme d'apprentissage BIC® Kids
  • Cayons de couleur aquarellables type Aquacouleur
  • Feutres pinceaux type Visaquarelle™
  • Feutre noir gros modules type BIC® kids Visacolor™ XL ou Décoralo™
  • Pinceau et eau

Avant la séance

  • Visiter le quartier avec les élèves. Les inviter à observer les maisons et immeubles : quelles formes géométriques reviennent le plus souvent ?
  • Prendre quelques photos

Déroulement de la séance

Première partie. DESSINER SA VILLE

  • Projeter les photographies prises au cours de la sortie, auxquelles on pourra en ajouter d’autres pour varier les représentations (maison de plain-pied, à étages, barre d’immeubles, bâtiment à coupole, etc.).
  • Lister avec les élèves les formes repérées.
  • Les inviter à dessiner une ville ou un village : pour ce faire, ils doivent poser les gabarits sur leur feuille et en tracer le contour au crayon graphite.
  • Ajouter ensuite les détails (portes, fenêtres, rideaux, cheminées, antennes, arbres, personnages).

DEUXIÈME partie. MISE EN COULEUR

  • Montrer aux élèves plusieurs lithographies du peintre Fernand Léger : Maternité, Composition aux deux oiseaux, Les Constructeurs par exemple.
  • Observer l’utilisation de la couleur, la présence de traits aux teintes vives sur un décor en noir et blanc. Faire remarquer que les zones colorées ne correspondent pas au dessin : ce n’est pas du remplissage.
  • Inviter les élèves à travailler à la manière de Fernand Léger, avec des crayons aquarellables. Les élèves ayant naturellement tendance à remplir les zones, rappeler régulièrement le principe.
  • Repasser les zones colorées avec un pinceau humide. Laisser sécher.
  • Repasser les contours au feutre noir. Afficher les productions les unes à la suite des autres.

Prolonger la séance

  • À partir des dessins réalisés dans la première partie, il est possible de travailler sur le remplissage des formes (une couleur unique ou une forme graphique par zone délimitée). Il est également intéressant de donner d’autres visions d’artistes, comme celles de Maria Elena Vieira da Silva (The Town) ou de Pablo Picasso (L’Usine).