Ne jetons plus nos feutres

par Claire Gomez

« Maîtresse, mon feutre ne marche plus. »

« Maîtresse, quand je taille mon crayon, la mine se casse tout le temps. »
« Maîtresse, mon crayon à papier est tout petit. »
 
Quand on est élève, la gestion du matériel est souvent problématique.
Et la société de consommation dans laquelle nous vivons nous incite à remplacer systématiquement ce qui nous dérange ou fonctionne mal.
Je me souviens, étant enfant, je pointais la mine de mon feutre sur ma langue quand celui-ci montrait des signes de fatigue. Et je pouvais finir tranquillement mon dessin et en faire un ou deux autres par la suite, la langue mouchetée de mille couleurs.
Aujourd’hui, on jette et on rachète, sans vraiment se poser de questions...
Alors, comment montrer aux enfants que jeter ce n’est pas la seule solution, que parfois, on peut détourner les objets pour en créer de nouveaux ?
 
Cette année, dans mon école, nous avons eu un projet commun, réunissant toutes les classes de la petite section jusqu’en CM2 autour de l’art.
Nous avons découvert des peintres, des sculpteurs, des dessinateurs et nous avons créé des oeuvres originales.
Entre autres, nous avons réutilisé des objets dédiés aux ordures (bouchons en lièges, capsules de bouteilles, pipettes de médicaments, petits bouts de laines, boulons et vis…) pour composer un portrait sur une assiette.
Nous avons visité le musée de Grenoble et les enfants ont, pour la grande majorité, beaucoup apprécié la partie la plus contemporaine avec des oeuvres faites de matériaux assez insolites.
De retour en classe, j’ai proposé aux enfants d’imaginer une idée pour recycler tous nos feutres et crayons de couleurs qui partiront à la poubelle.
Les propositions étaient diverses, variées, parfois insolites et souvent intéressantes. Nous avons donc voté pour choisir l’idée qui nous semblait la plus pertinente et surtout réalisable.
 
Parmi les propositions les plus populaires, nous avions le choix entre : faire une affiche pour la fin de l’année avec un message écrit en lettres formées de stylos, construire une poubelle à stylos en stylos, un robot en crayons, une maquette de l’école faite en feutres et j’en passe.
Le vainqueur du vote a été l’affiche avec le texte en stylos.
Là encore, il fallait choisir le message à faire apparaître.
Nous avons décidé que cela devait être un message de la part des CM2, quittant l’école pour de nouvelles aventures.
Notre école est très familiale, les enfants se suivent dès l’entrée à l’école maternelle jusqu’à leur départ au collège puisque nous n’avons qu’une classe par niveau. Les élèves se connaissent donc tous très bien, partent même en vacances ensemble.
J’ai donc proposé aux enfants de me faire une liste de messages à écrire et que nous choisirions celui qui plaît le plus. Je leur ai donné comme consigne de ne pas faire un message trop long car nous avions une quantité limitée de crayons et stylos à recycler.
Ils ont eu du mal à respecter cette dernière consigne car certains messages étaient très longs :
- Nous avons passé une super scolarité dans cette école.
- Cette super école va tellement nous manquer.
- Bonnes vacances à tout le monde et pas à l’année prochaine.
Après en avoir parlé avec eux et leur avoir fait prendre conscience de l’impossibilité de réaliser une affiche avec autant de lettres, nous avons donc encore une fois voté.
Le message qui a été élu n’est pas mon préféré, mais c’est le choix des élèves, je dois m’y tenir.
Être enseignant, c’est aussi et surtout écouter ses élèves et les guider dans leurs décisions et non pas leur imposer les nôtres. C’est aussi comme cela que nous les aidons à grandir et que nous en faisons des enfants autonomes et responsables.
Ils doivent être fiers de leurs choix et pouvoir les assumer et les défendre. Notre travail d’enseignant, dans ce genre d’exercice, doit consister en un accompagnement et des conseils.
Mais alors, me direz-vous, quel est ce fameux message ?
Eh bien, c’est un simple, mais très significatif pour des CM2 : « Au revoir ».
 
Nous avons réuni dans une boîte tous nos stylos, feutres et crayons à recycler, préparé le
matériel nécessaire et fait de la place sur la grande table au fond de la classe.
Voici ce dont nous avons eu besoin :
- Une grande feuille cartonnée
- Un crayon à papier et une gomme
- Des feutres, stylos et crayons à recycler
- De la colle blanche liquide
- Des pinceaux
- Une coupelle pour la colle...