Ressources

Cycle 1 et 2: Prénoms (dé)codés

Objectifs pédagogiques

  • Élaborer la construction d’un code graphique commun
  • Reproduire différents graphismes selon une règle établie
  • Coder son prénom et décoder les prénoms de la classe

Compétences requises

  • S’exercer au graphisme décoratif
  • Connaître les lettres de l’alphabet
  • Identifier des formes planes quelles que soient leur taille et leur orientation dans l’espace
  • Découper avec soin

Suggestions de matériel

  • Crayons de couleur type Evolution® Ecolutions®
  • Feutres type Visacolor XL
  • Ciseaux, colle BIC®
  • Feuilles A3 et A4 blanches pour photocopies
  • Feuilles de papier dessin noir à grain format A5

Avant la séance

  • Imprimer la fiche « Code » au format A3. Celle-ci associe une forme plane à chacune des lettres de l’alphabet.
  • L’afficher au tableau et demander aux élèves de nommer les formes planes : les amener à remarquer que certaines sont identiques et que, parfois, leurs orientations diffèrent.
  • Proposer aux élèves de remplir les formes identiques avec une couleur et un graphisme différents afin que chaque forme corresponde à une lettre unique. Le faire au tableau avec les enfants.
  • À la fin de la séance, photocopier ce code référent en couleur (un pour quatre élèves).

Déroulement de la séance

  • Expliquer aux élèves qu’ils vont écrire leur prénom avec le code qu’ils ont créé précédemment. Mettre les élèves par quatre, et distribuer à chaque groupe le code référent, les formes planes vierges, les pochettes de feutres et crayons, les ciseaux, la colle et les feuilles noires.
  • Demander aux enfants d’écrire leur prénom sur la feuille noire en espaçant bien les lettres. Puis les inviter à retourner la feuille et à écrire à nouveau leur prénom en utilisant le code. Pour cela, ils doivent repérer la forme plane correspondant à chaque lettre, puis dessiner à l’intérieur le bon graphisme avec la bonne couleur.
  • Enfin, leur faire découper et assembler les formes codées dans le bon ordre, en respectant le sens de la lecture et en veillant à bien remplir l’espace de la feuille noire.
  • Afficher les productions artistiques. Puis, sous forme de jeu, les redistribuer aléatoirement en demandant à chaque élève de retrouver le propriétaire de la création en décodant le prénom illustré.

Prolonger la séance

  • Pour familiariser les élèves avec l’écriture cursive, on peut leur demander de trouver un graphisme rappelant la lettre à coder, en remplissant par exemple la forme plane représentant le « e » avec des boucles.
  • Et pour une approche plus artistique, il est possible d’étudier l’Alphabet plastique d’Auguste Herbin ou l’Alphabet de Sonia Delaunay.

S'inscrire à la newsletter

Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 et à la directive européenne n° 95/46 du 24 octobre 1995, relatives à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s’adressant au service Communication, Société BIC, 14 rue Jeanne d'Asnières, 92611 Clichy Cedex – France

Image CAPTCHA